Archives mensuelles : juillet 2014

Spinoza, déterminisme et fatalisme (3/3)

Essentialisme et existentialisme L’intérêt de la définition spinoziste de l’essence de l’homme comme Désir vient de ce qu’elle interdit de concevoir la nature humaine comme figée, comme définitivement arrêtée. La nature de l’homme n’est pas une essence qui serait identique … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , | 3 commentaires

Spinoza, déterminisme et fatalisme (2/3)

Essence Il y a deux points de vue, cinétique et dynamique, de la même essence : Du point de vue cinétique, le corps est constitué d’un très grand nombre de parties extensives et son individualité est formée par un certain rapport … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Spinoza, déterminisme et fatalisme (1/3)

Henri Poincaré, l’un des plus éminents mathématiciens et physiciens, avait coutume de dire que «rien n’est plus pratique qu’une bonne théorie ». C’est qu’évidemment, sous le couvert de l’hypothèse d’un déterminisme absolu, les effets suivent de causes comme les conséquences de … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , , | Laisser un commentaire