Archives par mot-clef : Swann

Spinoza et Proust (4) : la jalousie (troisième partie) (2)

L’article précédent nous a prouvé que, au sein de l’Ethique, la jalousie suit nécessairement de l’amour humain. L’amour humain est une condition suffisante pour la naissance et le développement du sentiment de jalousie. Mais c’est évidemment aussi une condition nécessaire : … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Spinoza et Proust (4) : la jalousie (troisième partie) (1)

Dans les articles précédents, nous avons vu que la jalousie de Swann suit nécessairement de sa conception de l’amour. On peut légitimement se poser la question de savoir si ce n’est pas le cas en général : la jalousie n’est-elle pas … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , | Laisser un commentaire

Spinoza et Proust (3) : la jalousie (deuxième partie) (5)

Revenons donc à Swann qui, dévoré de jalousie, et, décidé à ne plus subir cette passion destructrice, se propose de mettre en pratique les cinq remèdes de la Raison tels que rassemblés dans le scolie de la proposition 20 de … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Spinoza et Proust (3) : la jalousie (deuxième partie) (4)

Rappels et remarques (suite) L’exposé des points suivants est en partie inspiré d’écrits d’Alexandre Matheron 10. Le cinquième remède spinoziste aux passions repose principalement sur  Eth V, 10 : « Aussi longtemps que nous ne sommes pas dominés par des sentiments  qui … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Spinoza et Proust (3) : la jalousie (deuxième partie) (3)

La Raison et ses remèdes aux passions La cinquième partie de l’Ethique montre, dans ses vingt premières propositions, avant de passer à la conquête de la Liberté et de la Béatitude, quelle est la puissance de la Raison sur les … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , , | 8 commentaires

Spinoza et Proust (3) : la jalousie (deuxième partie) (1)

« Ne pouvant épuiser l’infinité des possibles qu’elle invente, c’est comme inépuisable que la jalousie se représente la sensualité de la femme entièrement recréée. » Nicolas Grimaldi La puissance de la représentation imaginaire. Si l’amoureux, dit Pascal, n’aime jamais que des « qualités … Lire la suite

Publié dans Général | Tagué , , | Laisser un commentaire